Archive de la catégorie ‘Non classé’

Une chouette « balade » !

Vendredi 2 octobre 2009

Dimanche 27 septembre 2009 : le réveil sonne à 6h15 (si si vous avez bien lu : dimanche 6h15). Les yeux ont du mal à s’ouvrir… Je m’extirpe péniblement du lit pour avaler un petit déj’ rapide. Je reprends du tonus en enfilant mon beau maillot pour l’association « Don de Soi – Don de Vie » de Marie Berry (www.dondesoidondevie.org). Je m’apprête à prendre la voiture pour Versailles quand je m’aperçois soudain que j’ai oublié « mon sac poubelle ». Demi-tour en quatrième vitesse pour récupérer mon précieux compagnon qui m’aidera à me protéger du froid jusqu’au dernier moment : il est vrai que le thermomètre affiche un petit 10°C ce qui n’est pas syndical pour arpenter les rues de Paris en maillot léger.

Arrivée à Versailles : les places de parking se font déjà rares. De nombreuses personnes s’activent déjà pour accueillir les coureurs dans les meilleurs conditions dans …3 bonnes heures. Le premier RER pour la Tour Eiffel n’est prévu que dans une heure… (J’en profite pour pousser un petit coup de gueule auprès de la RATP qui pourrait prévoir un service renforcé pour ce type d’événements). Un train pour Montparnasse arrive au même moment où je peste intérieurement, ça me rappelle des souvenirs puisqu’il y a quelques mois encore j’empruntais quotidiennement cette ligne pour me rendre à Pasteur. Je me rends compte que les gens me dévisagent : je crois que je devance la mode avec mon sac poubelle noir sur le dos. La ligne 6 du métro me fait croiser quelques compagnons de route… sans sac poubelle ! Bonjour la solidarité ! Je leur souhaite (pour de faux…) de choper un coup de froid sur le Champ de Mars.

A la sortie du métro, je rentre dans l’ambiance de la course. La majorité des gens sont là pour l’événement avec pour certains … leur sac poubelle. Je souris et me sens dans mon élément. Bien sûr les touristes sont quand même là où vous lisez dans leurs regards l’étonnement de vous voir là dans un sac poubelle, en short, un dimanche matin, avec une température de 10°C : bah, des jaloux sûrement ! Je prends mes repères et sors mon appareil photo ; je me surprends à prendre la Tour Eiffel, un réflexe un peu chauvin de Parisien sans doute ou bien je copie les touristes ?!

1006164.jpg 

Je photographie le départ où s’amassent déjà les coureurs plus d’1h30 avant la course…

1006153.jpg 

1006163.jpg 

Je me balade et essaie de trouver quelque coin ensoleillé histoire de me réchauffer un peu. J’envisage un échauffement improvisé et décide d’enlever ce fameux sac pour arborer mon beau maillot : un mélange de fierté et d’appréhension. Après quelques foulées, je m’aperçois que nombre de coureurs sont aussi là pour défendre des associations et je me détends tout à fait : les coureurs sont solidaires, c’est cool !

1006158.jpg

9h20, je me décide à me rendre vers le départ. Beaucoup de coureurs se sont déjà « parqués » comme du bétail entre les barrières de sécurité.  Je suis à mon tour le troupeau et me fais la réflexion que la métaphore de la sardine serait plus appropriée. Bref, le moment un peu angoissant de l’attente du départ se fait désormais sentir. Heureusement, l’ambiance bonne enfant qui règne dans le peloton et les interviews des champions qui se succèdent m’aide à faire passer le temps. La montre est quand même souvent consultée.

1006168.jpg 

 L’effervescence monte subitement quand la musique se fait plus forte et que le speaker égraine les secondes séparant le départ de la première vague des champions. Une émotion m’envahit et l’adrénaline me booste subitement.

 

Le système de vagues successsives m’impose de patienter un petit 1/4 heure supplémentaire avant de franchir enfin l’arche de départ.

1006173.jpg

J’ai l’appareil photo à la main et filme les premiers hectomètres de ma course. Mince, j’ai oublié de déclencher mon chronomètre ce qui ne m’émeut guère puisque je ne suis pas venu là pour faire un temps mais pour montrer « mon maillot ». Je suis relax, tranquille, ce qui se ressent d’ailleurs sur mes temps de passage… Les quais de Seine s’avalent gentilment, le profil est propice à une foulée ample et régulière. La foule est présente mais pas dense : le Paris-Versailles n’a pas l’aura du marathon de Paris. Je salue quand même les gens qui applaudissent et les quelques orchestres qui battent la cadence de ma foulée. Le temps est magnifique, la « balade » agréable. Passage dans un tunnel : il faut toujours le bout-en-train de service pour gueuler « Vous êtes fatigués ? » et nous de reprendre « On est pas fatigués » dans un bel écho tunnelistique…

1006178.jpg 

Les courses de masse ont au moins ça de bien d’avoir des gens qui ne se prennent pas tous la tête avec la performance. Au 5ème km, ravitaillement qui précède la fameuse Côte des Gardes. J’entends les habitués qui conseillent les néophytes sur la conduite à tenir pour gravir ce qu’il faut bien appeler un mythe. Je connais ce virage à droite et ne bénéficie pas de l’effet de surprise : on y est. Le secon virage à droite est bien plus dévastateur et vous met de suite dans le vif du sujet avec 2 km à gravir avec des passages à plus de 10%. Qui a dit que la région parisienne était plate ? Le souffle se fait court, les paroles rares. Je rejoins rapidement les « frimeurs » qui avaient attaqué sur un rythme un peu élevé, se mettant rapidement « dans le rouge ». La « dame » s’appréhende avec respect. Je m’aperçois que j’ai un petit côté sadique car je suis en train de filmer à reculons mes compagnons d’infortune.

1006181.jpg 

Un peu d’humilité, je range mon appareil photo et me concentre sur ma foulée. La foule est de plus en plus dense et je me convaincs que ces gens sont là pour nous encourager et non pas pour le même penchant sadique que j’avais peu avant. Je profite des encouragements et des orchestres présents, la dernière portion est proche, en plein soleil, des coureurs marchent s’encouragent… Le point culminant est atteint, les organismes ont souffert. Le ravitaillement arrive dans cette longue ligne droite ombragée de la forêt de Meudon. Mes cuisses commencent à me rappeler que le Paris-Versailles se méritent même si le kilométrage n’est pas exceptionnel et qu’une préparation adaptée est de mise. J’essaye toutefois d’accélérer un peu, le profil en faux plat descendant est trompeur pour les sensations. je double un maximum de personnes et me surprend presue à faire des queues de poisson pour bien montrer mon maillot au nom du don de soi. D’autres coureurs portent aussi des maillots pour des associations. J’applaudis et encouragent les coureurs tirant des joëllettes avec des enfants malades qui m’envoient un petit signe de la main. Il faut croire que la générosité est contagieuse car d’autres coureurs se mettent alors à applaudir ; je suis alors fier d’être dans cette communauté de « donneurs de soi ».

La descente en lacets qui arrivent me rappellent des images du Tour de France ! Le paysage est magnifique et on oublie complètement que l’on est à moins de 10 km de Paris.

1006188.jpg 

Je gère en douceur cette partie car je sais que la fin de parcours est vallonnée même si le plus dur est passé. Je passe le petit lac de Viroflay avant d’attaquer la redoutable « côte du cimétière » qui vous scie littéralement les jambes avant d’enchaîner sur une longue ligne droite qui précède l’entrée dans la cité du Roi Soleil. L’avenue de Paris est un brin interminable mais l’octrois se dessine enfin pour pénétrer dans la dernière ligne droite. J’aperçois au loin mes enfants qui portent dans leur dos le même slogan que moi.

dscf2482.jpg 

Je les prends par la main et termine au petit trot les 50 derniers mètres de la course. Je crois qu’ils sont aussi heureux et fiers que je le suis. Un bonheur intense m’envahit au moment de passer avec eux sous l’arche d’arrivée.

dscf2483.jpg 

Je récupère ma médaille et les victuailles de récupération (merci les scouts !) avant de retrouver mes proches.

C’était un chouette moment que je renouvellerai !

Vive le Don de Soi.

1006194.jpg1006193.jpg

The p’tit lutin coureur solidaire

Paris-Versailles pour l’association de Marie Berry « Don de Soi – Don de Vie »

Samedi 26 septembre 2009

 Demain aura lieu le 32ème Paris-versailles, une classique de la course à pied dont le parcours relie la Tour Eiffel au Château de Versailles. Cette manifestation sera l’occasion pour le Petit Lutin Coureur Solidaire de soutenir l’association « Don de Soi – Don de Vie » (www.dondesoidondevie.org), fondée et présidée par Marie Berry qui, forte de sa propre expérience (Marie a été greffée du rein à deux reprises), met tout son courage et son énergie au profit de cette cause du don de soi (don de sang, plaquettes, moëlle osseuse, organes).

L’association Don de Soi – Don de Vie :

 PAR QUI ?
Marie Berry - UNYK

  • Cette association, fondée et présidée par Marie Berry, s’inscrit comme une réunion de personnes sensibilisées de près ou de loin par le don d’organes, de tissus, de sang ou de moelle osseuse. Elle est placée sous l’égide de la Fondation du Rein

POUR QUOI ?

  • L’association Don de Soi – Don de Vie est vouée à la cause du don de soi du vivant de la personne et au-delà de sa mort. Son rôle est d’informer, de partager et de favoriser les échanges entre les différents acteurs du don de soi et le grand public. L’association organise des manifestations culturelles caritatives afin de soutenir financièrement d’autres associations ou fondations impliquées dans le don de soi. Outre le recueil de fonds, ces manifestations permettront de promouvoir le don de soi. Elles peuvent concerner tous les arts et tous les champs de la culture (peinture, musique, sculpture, photographie, cinéma, théâtre…).

AVEC QUI ?

  • L’association Don de Soi – Don de Vie se veut fédérative et sans exclusive. Elle entend agir en synergie avec toutes les associations impliquées dans le don de soi, en respectant leur personnalité, leur savoir faire et leur notoriété. L’objet de ces associations peut être la recherche médicale, l’accompagnement et la vie sociale des patients et de leur famille, ou encore l’information du public. Aujourd’hui, plusieurs d’entre elles nous ont déjà rejoints : France Moelle Espoir, l’Association pour l’Information et la Recherche sur les maladies Rénales Génétiques ( AIRG-FRANCE),  la Fondation du Rein et l’Association Trans – Forme.

Don de Vie – Don de Soi : Grande Cause Nationale 2009.

Lundi 21 septembre 2009

Le Premier ministre a accordé le 25 février dernier le label de Grande Cause Nationale 2009 au collectif « Don de vie, don de soi » (don d’organes, de sang, de plaquettes et de moelle osseuse ), initié par la Fondation Greffe de vie et l’Association Laurette Fugain. Le collectif est présidé par Philippe Gosselin, député de la Manche, et parrainé par Madame Simone Veil et Monsieur Jean d’Ormesson.

L’objectif de ce label est de permettre qu’en appui des campagnes régulières de promotion engagées chaque année par l’Agence de Biomédecine et l’Etablissement Français du Sang, une sensibilisation particulière des français soit réalisée tout au long de l’année 2009 par le monde associatif concerné et participe ainsi, aux côtés des pouvoirs publics, à susciter un nouveau sursaut citoyen.

C’est la première fois depuis la création du label en 1977 qu’il est accordé à ce type de dons.

Le label de Grande Cause Nationale pourra ainsi être utilisé pour les campagnes et événements réalisés par les 13 associations fondatrices du collectif  « Don de vie, don de soi » et les associations partenaires :

 

  • Association Grégory Lemarchal 
  • Association Laurette Fugain 
  • Défi Plaquettes Essec 
  • Fédération des Associations pour les Dons d’Organes et de Tissus 
  • Fédération Française des Associations de Greffes du Coeur et des Poumons 
  • Fédération Française pour le Don de Sang Bénévole 
  • Fondation Greffe de Vie  
  • France Moelle Espoir 
  • Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux 
  • Trans-Hepate 
  • Union Nationale des Donneurs de Sang Bénévoles de la Poste  et de France Telecom 
  • Vaincre la Mucoviscidose 
  • IRIS – immuno-déficience primitive recherche – information – soutien 

et ceux qui s’y sont associés  

  • Trans-forme 
  • Fondation Transplantation 
  • Fondation Générale de Santé 
  • Association « Don de soi-Don de vie » 
  • Fondation du rein 

Paris-Versailles J-9

Vendredi 18 septembre 2009

Déjà plus que 9 jours avant le Paris-Versailles et sa redoutable Côte des gardes ! Pour ceux qui vont rater ça voici le lien pour accéder à la video du parcours.

http://www.youtube.com/watch?v=Pn9DwqARNO4&feature=player_embedded

 ça fait envie hein emoticone.

Ma préparation n’étant pas au mieux (cet été les runnings sont restés dans les cartons de déménagement…) je crois que je vais prendre de plein fouet cette fameuse petite bosse qu’il va donc falloir gérer au mieux.

Heureusement ma connaissance du parcours devrait m’aider à franchir le cap d’autant plus que je pense aller en repérage ce dimanche histoire de me projeter dans la course. Et puis j’ai boosté ma motivation en réalisant le floquage de mon maillot au profit de l’association de Marie Berry « Don de Soi – Don de Vie ». Dommage je n’ai pas pu mettre le logo faute de temps… Au passage un grand merci au gars de chez Décathlon qui a passé 1h30 pour fairele thermocollage ! A chacun son défi pour le don de soiemoticone 

The p’tit lutin

1006134.jpg

 

Une course, un soutien.

Lundi 14 septembre 2009

Le contenu de ce site n’est nullement revendicatif mais a simplement pour objectif de sensibiliser un maximum de personnes au don de soi.

Le petit lutin coureur solidaire souhaite mettre son énergie au profit de ceux qui sont dans la détresse physique. L’objectif du petit lutin sera ainsi de participer à différentes courses à pied en soutenant une association. Ce soutien se matérialisera notamment par une inscription sur le maillot lors de la course afin d’assurer la promotion de l’association et de la cause soutenue.

La première expérience du petit lutin sera le prochain Paris-Versailles le 27 septembre prochain afin de soutenir l’association « Don de Soi – Don de Vie » présidé par Marie Berry. Cette association assure la promotion du don d’organes, de sang, de moelle osseuse, de plaquettes.

Il s’agit de gestes simples qui permettent de sauver des vies !

Création du blog « Le petit lutin coureur solidaire »

Lundi 7 septembre 2009

Un bref message pour vérifier que le blog est actif et en profiter pour vous présenter les mini lutins, mes premiers supporters !

 The p’tit lutin

 

Les micros lutins

 

123456